Effectuer une recherche sur le site

Naval Group

Projet AGESCIC

Avec plus de 400 projets par an en Europe, les constructions côtières sont une source importante de pollution marine. La turbidité et les bruits sous-marins émis sur ces sites ont un impact significatif sur la biodiversité en particulier sur la faune benthique, les poissons, les mammifères et les herbiers.

Le projet AGESCIC (Achieve Good Environmental Status for Coastal Infrastructures Construction) s’intègre dans la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (MSFD) 2008/56/CE et a reçu le soutien de l’Europe via le guichet LIFE en 2018.

schéma SubseaConcrètement, AGESCIC offre une solution complète comprenant :

  • Une membrane innovante permettant de confiner le bruit et la turbidité, générés : le SubSea Quieter® (SSQ).
  • Une bouée Smart-PAM+ permettant de mesurer en temps réel des niveaux de bruit et de turbidité ainsi que les écosystèmes présents.
  • Le système AVOREST qui permet de réduire l’impact sur la faune marine et spécialement les post-larves de poissons et de restaurer les fonctions écosystémique des zones impactées par les travaux.

Aujourd’hui, la phase de conception du SSQ touche à sa fin. Des tests acoustiques dans les infrastructures du laboratoire acoustique anglais du NPL ont permis de tester l’efficacité d’absorption acoustique. Les résultats ont dépassé les attentes avec une atténuation de l’ordre de 25 dB à basse fréquence et de 45 dB à haute fréquence. Des modélisations de comportement à la mer ont été réalisées pour estimer les efforts transmis à travers le SSQ et sa position d’équilibre et pour valider le design du SSQ. Ces résultats seront confirmés au cours d’essais en bassin dans les prochains mois.

Monaco : Smart-PAMLe développement de Smart-PAM+ porté par Quiet-Oceans vise à développer une solution temps-réelle d’observation acoustique sous-marine et hydrologique, « intelligente et communicante» permettant de disposer des informations de gestion du bon état de la biodiversité et des écosystèmes marins nécessaires au suivi de chantier maritime.

D’un point de vue technique, la solution est en cours de finalisation et permet :

  • d’exploiter la diversité des bruits sous-marins comme indicateurs de fréquentation des mammifères marins et des autres espèces génératrices de bruit ;
  • de fournir des indicateurs de pression sonores et de turbidité liés aux activités de chantier ;
  • de mettre à disposition ces indicateurs et de fournir les services associés permettant au maitre d’œuvre de disposer d’outils d’aide à la décision rapide.

La solution AVOREST

devrait permettre, au cours d’un chantier d’aménagement côtier, de préserver les post-larves de poissons et de crustacés, en les orientant vers des zones protectrices propices à leur installation, avant qu’elles ne s’installent dans les zones de travaux. Les premiers prototypes - SAFE pour Sound Attracting Fish Eco-friendly- sont en cours de finalisation.

D’un point de vue technique :

le caisson flottant a été validé et est opérationnel dans va version non-autonome en énergie. Le système de diffusion des sons biologiques a également été dimensionné pour être le plus efficient possible. L’outil de stockage et de gestion des différentes bandes sonores a également été créé et devrait être livré mi-septembre.

D’un point de vue écologique :

des enregistrements acoustiques ont été réalisés. Ils ont permis de dresser une carte acoustique de la zone et de cibler les périodes favorables d’activités sonores. Ainsi, après une étude bibliographique et une étude spécifique des bandes sons enregistrées, une bande générique de sons les plus attracteurs a été imaginée. Le protocole d’évaluation ayant été validé par de nombreux partenaires scientifiques, cette bande son sera testée fin 2019 pour valider son efficacité.